mercredi 11 décembre 2013

Les fruits du Rosa Gallica

Autre fruit de notre Cueillette Sauvage Urbaine du 19 octobre 2013, le cynorhodon ou plus communément appelé "gratte-cul" puisqu'il fournit entre autres du poil à gratter. Avis donc aux farceurs : on vous donne la recette en fin d'article.

Sur un plant botanique, le cynorhodon est en fait un faux-fruit provenant de la transformation du réceptacle floral du rosier et plus généralement des plantes du genre Rosa, de la famille des Rosacées.

Celui que nous avons récolté provient précisément du Rosa Gallica - aussi appelé rosier de France ou rosier de Provins. Il s'agit d'une espèce de rosier originaire d'Europe centrale et méridionale et d'Asie Occidentale.
Ces rosiers se présentent sous la forme d'arbrisseau à feuilles caduques pouvant mesurer jusqu'à 2 mètres de haut. Les tiges sont munies d'aiguillons et de poils glandulaires.
Les feuilles comptent de 3 à 7 folioles vert-bleu et les fleurs, quant à elles, sont réunies en groupes de 1 à 4. Ce sont des fleurs simples composées de 5 pétales rose odorantes.

Comme vous pouvez peut-être le constater sur la photo de la récolte, les fruits sont charnus et ils ont une forme globuleuse à ovoïde. Ils mesurent de 10 à 15 mm de diamètre et sont à maturité lorsqu'ils sont de couleur rouge-orangé. Ils forment une espèce de petite urne, ouverte sur le sommet, qui porte les restes desséchés des étamines et des sépales. A l'intérieur, on retrouve entre 20 à 30 vrais fruits qui sont appelés les akènes issus de la transformation des carpelles, contenant chacun une seule graine.
Les cynorhodons arrivent à maturité en automne.

Mais comment utiliser ses fruits?
Comme dit plus haut, les cynorhodons contiennent des poils qui doivent être très soigneusement enlevés car ils sont très irritants pour la peau et les muqueuses. Encore une fois, ce n'est pas pour rien qu'on les appelle les « poils à gratter » ou encore "gratte-cul"! Mûrs lorsqu'ils sont blets, les fruits sont alors comestibles, assez astringents et acides.
Seuls ou mélangés à d’autres fruits, les cynorhodons peuvent se préparer comme les confitures, les gelées ou les marmelades.
Il est également possible de les faire cuire légèrement afin de former une pâte qui se mange sucrée avec des laitages. Cette préparation procure à l’organisme un apport nutritif important et facilement assimilable.
Mais encore, séchés et si on le souhaite réduits en poudre, on peut utiliser les cynorhodons pour réaliser des décoctions - bouillis moins de 5 minutes -, des tisanes mais aussi de la bière ou du vin.

Malheureusement, nous n'avons pas réussi à conserver suffisamment longtemps ces fruits afin de les utiliser dans une préparation. Quoi qu'il en soit, les quelques recettes citées ci-dessus sont déjà très inspirantes et nous ne manquerons pas, lors d'une prochaine cueillette, de les préparer plus rapidement.  
Quels sont les intérêts du cynorhodon ?
Et bien, ils sont riches en vitamine C (20 fois plus que les agrumes), en vitamines B et PP, en provitamine A et en sels minéraux, et contiennent des sucres.
Les cynorhodons sont employés contre les diarrhées, l’avitaminose et l’asthénie. On les utilise en décoction ou en macération dans de l’alcool avec adjonction de sucre.
Il paraitrait même que les herboristes utilisent aussi les poils de cynorhodons, administrés alors à jeun et enrobés dans du miel, pour éliminer l'ascaris - un ver parasite qui se trouve dans l'intestin chez l'humain mais aussi chez l'animal.

A bientôt pour un prochain article.

Oh, au fait... chose promise, chose due, voici donc la recette du "poil à gratter". Il s'agit d'une "recette" très simple, à la portée de tous. Attention donc aux vengeances!
Prenez vos fruits et ouvrez-les en deux. Laissez-les sécher totalement.
Une fois sec, vous pourrez alors extraire très facilement les graines entourées de poils. 
Ce sont celles-ci qu'il faut récolter et ensuite, c'est à vous de jouer!

NB : Lorsque vous avez terminé de récolter ces petites graines, lavez-vous les mains de suite. Sinon gare aux surprises!


***

Aucun commentaire:

Publier un commentaire